La tristesse du Minotaure

Aller voir les œuvres d’un artiste c’est pour moi comme aller à un rendez-vous important : je suis dans l’expectative de cette rencontre, de ce que je vais y découvrir, de ce qui va me toucher. Quand j’avais vingt ans (c’est à dire il y a longtemps !) je n’arrivais pas à regarder les tableaux en face, j’étais pétrifiée par l’effet qu’ils me faisaient et par le trouble durable qu’ils produisaient en moi. J’allais donc aux expositions avec parcimonie, me contentant de regarder les catalogues et me protégeant ainsi d’un sentiment confus en moi-même que l’œuvre me dévoilait.

Continuer la lecture de La tristesse du Minotaure