Viva la vida

MujerEntreDosMundos
Mujer entre dos mundos. D’après une sculpture de L. Simoneau. Stylo plume, pinceau et encre sur papier. Carnet de croquis. Luz Mery 2015

Il y a des moments où l’on arrive à distinguer un avant et un après. Une nouvelle « entrée dans le temps » qui marque un passage. À ces moments-là on peut se retourner sans crainte, et voir l’avenir avec espoir…

Hay momentos en los que se logra distinguir un antes y un después. Una nueva « entrada en el tiempo » que marca un pasaje. En esos momentos uno puede mirar hacia atrás sin temor, y ver el porvenir con esperanza…

« Viva la vida que ayer que ayer se fue
Vivan las sombras de mis voces llorando lejos
Vivan los sueños que nunca despertaron, mi amor
Felicidad Felicidad
Que importa ya
Si canto a la luz de tu sombra

Viva la vida que ayer que ayer se fue
Vivan las noches de tus voces durmiendo lejos
Vivan los sueños que nunca despertaron, mi amor
Felicidad Felicidad
tomando el mezcal de la luna »

(Trio Marimberos)

« La vie est partie hier
Et l’ombre de ma voix
Pleure au loin
Le rêve jamais réveillé, mon amour
Qu’importe maintenant
Si je chante à la lumière de ton ombre

La vie est partie hier
Et dans la nuit de ta voix
Dort au loin
Le rêve jamais réveillé, mon amour
Quelle joie, quelle joie
De boire le mezcal de la lune »

(Adaptation française : Luz Mery)

Écouter :

Viva la vida  (Album Frida)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s